09/03/2007

 Saviez-vous que...

Certains mythes du Moyen-Âge
Daniel Gélinas ( de l'Association Récréative Médiévale (Oriflamme )

Saviez-vous que :

  • Une des épices qui aujourd’hui visite régulièrement notre table soit le poivre, se vendait au grain à l’époque. Les épices étaient d’ailleurs un cadeau apprécié et un signe de richesse. En effet, il fallait se rendre en Orient pour les obtenir.
  • Contrairement aux croyances populaires et à un certain film de Woody Allen (" Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe mais n’avez jamais osé demander "), la ceinture de chasteté pour la femme n’a pas existée. À quand celle pour les hommes??
  • Les armures de plates (métal) qu’on peut observer dans bien des films médiévaux pesaient de 80 à 100 livres. Les chevaliers devaient donc être en forme et résistant à la chaleur. Ils s'entraînaient d’ailleurs au port quotidien de ces armures.
  • L’hygiène était l’équivalent de ce que nous connaissons aujourd’hui. Les gens prenaient un bain tous les jours. Ce n’est qu’à la Renaissance que la malpropreté a pris de l’ampleur. Pour remédier à certaines odeurs persistantes, les gens bien nantis avaient recours aux poudres et parfums. À mentionner, Louis XIV n’a pris que trois bains durant toute sa vie et ce sur les conseils de ses médecins mais se lavait toutefois le visage et les mains à l’eau de Cologne tous les matins.
  • Avis aux amateurs de Braveheart: le droit de cuissage n’était pas le droit du seigneur de dépuceler une jeune mariée mais celui de bénir le lit nuptial en y posant le pied (les époux n’étant pas en train de consommer leur union, bien sûr!!). Désolé pour les nostalgiques de cette époque...
  • Aujourd’hui nos politiciens sont bien plus " mystérieux " qu’au Moyen-Âge. En effet, la vie des rois était publique de la naissance à la mort : tous pouvaient assister à l’accouchement de la reine. Certaines étaient au bord de l’évanouissement à cause du manque d’air dans la pièce où elles accouchaient (il y avait tellement de personnes présentes).
  • Le rôle d’un roi était surtout honorifique : son pouvoir lui venait de Dieu et il le transmettait à ses vassaux. L’Hommage au roi était la reconnaissance publique d’un noble envers le rôle divin du roi.
  • Il y avait beaucoup de nobles qui étaient plus riches et plus puissants que le roi. Ce dernier devait donc veiller à ce que ses " amis " lui soient favorables. Cette différence de revenus a été à l’origine de bien des guerres. À noter que ce n’est qu’au XXe siècle que la famille royale d’Angleterre est devenue la plus riche (elle ne payait pas d’impôt, mais cela a changé en 1995).
  • La femme était "libérée" au Moyen-Âge. Elle pouvait exercer tous les métiers, se marier selon son choix (sauf dans la noblesse mais il en était de même de l’homme), léguer ses biens à qui elle voulait etc. Elle n’a perdu ses droits qu’à partir de la Renaissance.
  • Enfin un stéréotype qui tombe. En effet, la broderie était un métier traditionnel de l’homme bien que les femmes nobles s’y adonnent pour se divertir.
  • Une part importante de l’éducation des nobles consistait à apprendre à jouer d’un instrument de musique, les manières à table, la conversation courtoise et tout ce qui permettait de rendre agréable la vie. Désolé pour les nostalgiques du barbarisme.
  • Grands espaces, chauffage central, ensoleillement sont aujourd’hui choses courantes. Pourtant les châteaux à l’époque étaient généralement petits, sombres et froids en hiver. Tout pour apprécier notre confort actuel.
  • La nudité n’avait pas de connotation sexuelle. D’ailleurs les lits (objets de luxe) n’étaient jamais utilisés pour une seule personne. De plus, la baignade se faisait au " naturel " peu importe l’âge ou le sexe. De quoi réjouir les naturistes...
  • Le passage du temps était calculé en heures canoniques, en saisons, années, règnes (de roi) pas en heures, minutes et secondes. Une des façons de faire cuire un oeuf à la coque était de "le faire cuire durant le temps que cela prend pour réciter trois Pater Noster".
  • Bien qu’aujourd’hui les chiffres arabes (1,2,3...) soient d’usage universel, les chiffres romains étaient exclusivement utilisés dans tous les documents au Moyen-Âge.
  • Durant longtemps, l’année ne débutait pas le 1er janvier mais à Pâques (résurrection du Christ) tout étant axé sur la religion chrétienne.
  • Les cartes géographiques représentaient souvent l’est en haut (à la place du nord). On voulait ainsi illustrer que Jérusalem (lieu de naissance du Christ) était supérieure à tout.
  • Le français était la langue universelle de la noblesse et des lettrés et ce même en Angleterre. Richard Coeur de Lion parlait donc français.
  • Le latin était utilisé dans tous les documents officiels. Fait à noter, une bonne partie de la noblesse ne savait ni lire ni écrire. Toutefois les femmes nobles étaient l’exception.
  • Les heures de travail n’étaient pas de durée fixe. Il était interdit de travailler à la lumière artificielle afin d’éviter la malfaçon. Les ouvriers et artisans travaillaient donc de plus longues journées l’été que l’hiver.
  • Le nombre de jours travaillés était sensiblement le même qu’aujourd’hui : la majorité des jours fériés étaient cependant religieux. Le concept de vacances n’existait pas. Désolé pour les vacances de la construction.
  • On mentionnait une date en fonction de la fête du saint et de la X ième année du règne du roi par exemple le jour de la Saint Patrice durant la troisième année du règne du roi Louis.
  • Un enfant avait plusieurs parrains et marraines soit autant de personnes que ses parents pouvaient en trouver puisque le taux de mortalité faisait en sorte que la plupart disparaissait avant que l’enfant soit adulte. Imaginer les cadeaux qu’on recevrait aujourd’hui si c’était encore de mise!!
  • Les lépreux devaient se promener avec une crécelle et étaient obligés de faire du bruit à l’approche de toute personne. Ceci afin d’indiquer qu’ils étaient impurs et qu’il ne fallait pas les approcher. On ne leur apportait de la nourriture qu’à une certaine distance afin de ne pas les toucher.
  • L’université est une invention du Moyen-Âge. De quatre à sept matières étaient enseignées. À mentionner, les mathématiques étaient comprises dans les Arts et la théologie dans les Sciences!!!
  • Les oubliettes, comme on les imagine, n’ont jamais existé. Ce que l’on prend pour tel était des espaces pour ranger le grain. De même, le donjon n’était pas une prison mais le bâtiment principal du château. Si on vous y jette un jour, considérez-vous comme chanceux.
  • Les tapis d’orient étaient tellement précieux qu’on les posait sur le mur en tant que décoration. Identique à " Matante Simone " qui met du plastique sur ses divans dans le salon que personne n’a jamais visité.
  • Les miroirs étaient faits de métal poli et étaient rares. Vous n’auriez que très peu vu le bouton sur votre nez avec ces miroirs. Une façon efficace d’enrayer la vanité...

22:41 Écrit par Jean-Pierre Ferenkak - sculpteur dans Medieval | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Voilà quelques mythes qui s'effondrent ! Et je pensais que je connaissais assez bien l'histoire du Moyen-Age ! J'ai appris tant de choses que j'ignorais (ou que je connaissais mal !).
Merci !

Écrit par : Sybille | 13/03/2007

Je découvre le blog .... avec beaucoup de plaisir . Surtout de voir que vous remettez certaines choses au clair . Je reviendrai.

Écrit par : mariwi | 24/04/2007

Les commentaires sont fermés.