13/02/2007

Gargouilles

Gargouilles

 

Hors d'atteinte pour qui ne possède pas d'ailes, la gargouille se penche vers le bas monde. De sa gueule s'écoulent des sarcasmes. Bestiaire des hauteurs, un peuple d'êtres fantastiques s'accroche à la flore minérale qui s'enracine dans la masse puissante de la pierre. Lianes, fleurs et corolles recouvrent contreforts, pinacles et arcs-boutants. Une dentelle de granit se dresse vers la lumière. Élégance, harmonie, virtuosité. Le choeur de l'église, fruit de la science profonde de l'architecture ogivale, fut élevé au XVème siècle (1450-1521) sur les ruines du choeur roman écroulé. L'ivresse du pur style gothique anime le chevet d'une vie nouvelle. La pierre s'élance vers le ciel, suspendue, aspirant à l'envol.

gargouillePt

 

20:43 Écrit par Jean-Pierre Ferenkak - sculpteur dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.